Cloud Computing

NIST Définition

Le Cloud Computing est l’ensemble des disciplines, technologies et modèles commerciaux utilisés pour délivrer des capacités informatiques (logiciels, plateformes, matériels) comme un service à la demande.

Cinq caractéristiques essentielles :

  1. Accès réseau universel : (pc, tablette, mobile)
  2. Mise en commun (Pooling) de ressources : dans un environnement de type Cloud Computing, on ne pense pas en nombre de serveurs, taille de disque, nombre de processeurs, mais en puissance de calcul, capacité totale de stockage, bande passante disponible.
  3. élasticité : grâce au Cloud, il est possible de disposer de plus de ressources très rapidement pour soutenir une forte demande (par exemple, pour garantir une bonne expérience d’achat sur une plateforme web d’e-commerce durant les fêtes de fin d’année). Inversement, au-delà de la provision de ressource, il est possible avec le Cloud de diminuer les ressources utilisées (par exemple en cas de baisse d’activité sur cette même plateforme web d’e-commece) si celles-ci sont supérieures à ce qui est nécessaire.
  4. Libre-service / self service : dans un environnement de Cloud Computing, il est possible à un utilisateur de consommer les services ou ressources sans pour autant nécessiter une demande d’intervention auprès du fournisseur  : équipe IT ou fournisseur externe (par exemple, un développeur qui souhaite tester son application sur une machine virtuelle représentative d’un poste standardisé de son entreprise peut, au travers d’un portail web, provisionner et utiliser une machine).
  5. Service mesurable et facturable : le fournisseur est capable de mesurer de façon précise la consommation des différentes ressources (CPU, stockage, bande passante); cette mesure lui permet de facturer à l’usage le client.

Trois modèles de services :

SaaS
PaaS
IaaS

Quatre modèles de déploiements :

Cloud public
Cloud privé
Cloud communautaire
Cloud hybride
Advertisements